il y a 3 ans

Femme retrouvée morte à Cagnes-sur-Mer : la police des polices saisie sur les « conditions d’intervention »

KANGAI NEWS
KANGAI NEWS
L'IGPN a été saisie après la découverte, samedi 31 août, sous des détritus du corps d'une femme rouée de coups à Cagnes-sur-Mer (Alpes-Maritimes), alors qu'une patrouille envoyée sur place n'avait « trouvé aucun élément relatif » à cette agression mortelle, dont le compagnon de la victime a nié être l'auteur.

La police des polices a été saisie lundi pour déterminer les « conditions d’intervention des effectifs de police » à Cagnes-sur-Mer (Alpes-Maritimes) où a été retrouvé samedi le corps d’une jeune femme rouée de coups après une dispute avec son compagnon, a-t-on appris auprès de la Police nationale.

« À la suite de l’homicide survenu le 31 août à Cagnes-sur-Mer, le directeur général de la police nationale (DGPN) saisit l’IGPN aux fins d’établir avec précision les conditions d’intervention des effectifs de police », a déclaré un porte-parole de la police à l’AFP.

Selon le parquet, des riverains témoins de l’agression avaient alerté la police mais la patrouille dépêchée sur place « n’avait trouvé aucun élément relatif » à l’agression.

Vidéos à découvrir

Vidéos à découvrir