Hillary Clinton suggère de légiférer contre les « fausses informations »

Un mois après sa défaite face à Donald Trump, la candidate vaincue à la présidentielle a appuyé un projet de législation pour lutter contre « la propagande étrangère ».

Lors d’un discours au Congrès, à Washington, elle a dénoncé les rumeurs et fausses informations qi circulent sur les réseaux sociaux. «Des vies sont menacées, la vie de gens ordinaires qui ne font que leur travail». L’ex-sénatrice faisait une allusion à l'irruption d'un homme armé dans une pizzeria de Washington dimanche dernier. Cet homme était venu chercher des tunnels imaginaires où les restaurateurs entretiendraient un réseau pédophile. Cette rumeur folle, le «Pizzagate», était propagée sans aucun fondement par des supporteurs de Donald Trump, le patron du restaurant ayant eu des contacts avec l'entourage d'Hillary Clinton.
«Nous devons faire face à ce danger rapidement», a lancé Hillary Clinton, en mettant son poids derrière un projet de législation.

Recommandée