Recherche
Bibliothèque
Se connecter
Nous ne sélectionnons pas nous-mêmes les vidéos qui apparaissent sur nos pages Topics, elles sont automatiquement choisies par un algorithme. Si vous pensez qu'une vidéo n'appartient pas à un Topic, merci de nous la signaler.

Emmanuel Macron

Regarder en plein écran
il y a 4 heures

Cette conversation confidentielle avec Vladimir Poutine que Emmanuel Macron a accepté de laisser filmer et diffuser :A-t-il trahi le secret diplomatique ?

Jeanmarcmorandini.com
Jeanmarcmorandini.com
Emmanuel Macron a-t-il trahi le secret des conversations diplomatiques en laissant filmer et diffuser sur France 2 ses conversations secrètes avec Vladimir Poutine ? De plus en plus de voix s'élèvent en ce sens, en particulier dans l'opposition, accusant le Président de la République de trahir les règles essentiels de la diplomatie pour s'en servir à des fins personnelles et en particulier pour sa propre communication.



Le 20 février dernier, quatre jours avant l’incursion russe en Ukraine, Macron a tenté une dernière fois de ramener à la raison Poutine: “Je voudrais que tu me donnes d’abord ta lecture de la situation et peut-être de manière assez directe, comme on le fait tous les deux, me dire quelles sont tes intentions“, lancé le Président Emmanuel Macron à Vladimir Poutine, pour fixer le cadre de la discussion.

“Nous avons une lecture tout à fait différente de la situation. Lors de notre dernier entretien, je t’ai rappelé et même lu les articles 9, 11 et 12 des accords de Minsk“, lesquels devaient pacifier l’est de l’Ukraine, agité par des séparatistes pro-russes enhardis par l’annexion de la Crimée par la Russie en 2014… Mais Vladimir Poutine n’en démord pas et insiste.

Agacé, Emmanuel Macron répond : “Je les ai sous les yeux. Il est bien écrit que le gouvernement de l’Ukraine propose, et que c’est en consultation et en accord avec les représentants de certains arrondissements des régions de Donetsk et Louhansk, dans le cadre du groupe de contact tripartites, c’est exactement ce qu’on propose de faire (…). Je ne sais pas où ton juriste a appris le droit. Moi je regarde juste les textes et j’essaie de les appliquer!“, assène le chef de l’Etat français.